VISITE DES BAUMETTES

Victime de son succès, nous sommes au regret de vous informer que toutes les places de visites sont déjà réservées

LA VISITE EN DÉTAIL

Au cours des mois de Septembre à Novembre 2019, une partie de l’ancienne prison des Baumettes sera ouverte au public avant d’être démolie en 2020.

La visite consiste à ouvrir au public le bâtiment A aile Nord : le rez-de-chaussée, le premier étage et la cour de promenade.

Le circuit permet aux visiteurs d’effectuer le parcours d’une personne détenue venant d’être incarcérée. 

Les locaux visités sont sonorisés de manière à évoquer les bruits propres à l’univers carcéral.

Lors de la visite, vous êtes accompagnés par des personnels pénitentiaires en exercice ou retraités.

Un dialogue pourra ainsi s’engager avec les personnels pénitentiaires sur la vie quotidienne en détention, les conditions d’hébergement des personnes détenues, les conditions de travail du personnel…

A l’issue de la visite, une information sur les missions et les métiers pénitentiaires sera proposée aux visiteurs.

Choisissez un évènement sur le calendrier :
Participant n°1

CARTE D’IDENTITÉ OBLIGATOIRE

LES ENFANTS DOIVENT ÊTRE ACCOMPAGNÉS

Visites accompagnées par le personnel pénitentiaire
d
u 18 septembre au 30 novembre 2019
Les mercredis et vendredis de 14h à 17h
Les samedis de 13h à 18h

Visite d’ 1 heure par groupe
de 20 personnes maximum

Réservation obligatoire par internet

Merci d’annuler en ligne
si vous ne pouvez pas venir pour libérer vos places.

UN PEU D'HISTOIRE

1933-1943 Construction de la prison des « Baumettes »

Architecte : Gaston Castel

14 novembre 2013 : pose de la première pierre de
« Baumettes 2 ».

14 mai 2017 : mise en service de Baumettes 2

28 juin 2018 : fermeture définitive des Baumettes dites
historiques

2020 : Démolition du site historique

2021- 2024 : Construction de « Baumettes 3 »

La prison des Baumettes fait partie intégrante de l’histoire de Marseille et des Marseillais.

Construite entre 1933 et 1939 à partir des plans de l’architecte Gaston Castel ; il s’est permis la fantaisie, dès 1938, de faire orner les murs extérieurs de l’établissement de 7 statues signées Antoine Sartorio représentant les sept péchés capitaux. Les murs sont aujourd’hui classés.

Ce nouveau centre pénitentiaire entraînera la fermeture de trois établissements marseillais hérités du XIXème siècle, alors jugés vétustes et inadaptés à la détention.

Construite en deux tranches, la prison des Baumettes n’a été réellement mise en service qu’au lendemain de la seconde guerre mondiale.

De 1940 à 1945, elle fut utilisée par les Allemands pour incarcérer les déportés envoyés dans les camps de concentration mais a aussi hébergé des travailleurs indochinois lors de leur arrivée en France.

Elle a hébergé au fil du temps les protagonistes d’affaires particulièrement importantes au retentissement national voire international (French connexion, assassinat du juge Michel, l’affaire du pull-over rouge, la tuerie d’Auriol, les grâces médicales, etc.).

C’est également aux Baumettes qu’eurent lieu trois des quatre dernières exécutions capitales en France, dont la dernière le 10 septembre 1977.

Cet établissement a connu des événements mémorables telles les mutineries de 1987 ou encore une évasion par hélicoptère en 1999.

Dans le même temps, il a été à l’origine de grandes innovations en matière de conditions de vie carcérales. Les premiers réfrigérateurs et téléviseurs ont été installés aux Baumettes.

Cette manifestation ouvrira les portes aux Marseillais et aux citoyens d’une partie de leur patrimoine.

Ce sera aussi l’occasion de rendre hommage aux personnels pénitentiaires et aux bénévoles qui y ont travaillé avec conviction et qui ont contribué à faire progresser l’institution.